cle2

L’INSPIRATION ART DÉCO

Les années 1920 signent le triomphe du style « Art Déco » qui rompt avec les exubérances de l’Art Nouveau pour offrir lignes épurées, figures stylisées et décorations géométriques. Meubles galbés et tissus brodés de motifs répétés adoucissent la rigueur classique de ce style particulièrement raffiné.

Vous trouverez cette inspiration, seule anachronisme de la maison pour notre plaisir, dans la suite Liane de Pougy II.

LIANE DE POUGY II

Inspiration Art déco

Diapositive précédente
Diapositive suivante

En dépit d’une bonne éducation et d’un mariage bourgeois, la ravissante Liane de Pougy, ambitieuse et révoltée, préfère très vite la vie de demi-mondaine à celle de mère de famille. Ses amours saphiques avec notamment la poétesse anglaise Natalie Clifford Barney et une autre « belle horizontale », Emilienne d’Alençon, défrayent la chronique. Racontant sa liaison avec la poétesse, son roman Idylle saphique fait sensation à Paris, tout comme son premier roman, L’insaisissable, qui narre la vie d’une courtisane fortement inspirée de la sienne, qui achète ses toilettes chez Doucet et chez Worth, dont l’unique péché est « de vouloir aimer autant que d’être aimée. » Après avoir écrit une comédie et cinq romans, elle tient un journal où se devine des aspirations spirituelles. Son mariage avec le prince Georges Ghika en 1908 puis la mort de son fils en 1914 entament une lente métamorphose vers une vie consacrée aux bonnes œuvres. La « plus jolie femme du siècle » finit sa vie comme religieuse dominicaine, dans une chambre du Carlton de Lausanne transformée en cellule…

Marcel Proust s’inspirera de Liane courtisane pour créer Odette de Crécy, l’obsession amoureuse de Charles Swann.